Le capital-risqueur japonais Samurai Incubate Africa a lancé un deuxième fonds ciblant des start-up du Kenya, du Nigeria et d’Afrique du Sud

jeudi, Jan 23

Commentaires

(Agence Ecofin) – La firme japonaise de capital-risque Samurai Incubate Africa a procédé au lancement d’un nouveau fonds d’investissement dénommé Samurai Africa Fund 2. La structure qui a une taille cible de 2 milliards de yens (18,3 millions $), vise trois principaux pays d’investissement en Afrique : l’Afrique du Sud, le Kenya et le Nigeria.

Dans ces pays, Samurai Africa Fund 2 identifiera des start-up en phase de démarrage et de développement au sein desquelles, il investira des montants compris entre 5 et 50 millions de yens (46 000 $ et 460 000 $). Les secteurs privilégiés par ces opérations sont ceux de la finance, des assurances, de la logistique, des soins de santé, du commerce de détail, de l’énergie et de l’agriculture.

Le Nigeria, l’Afrique du Sud et le Kenya ont concentré plus de 75 % des transactions sous forme de capital-risque en Afrique en 2019, selon un rapport du tech média WeeTracker.

Chamberline Moko

Articles relatifs

0 commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *